Partagez | 
 

 Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MAGIC IS MIGHT

Arrivé à Midnight le : 30/07/2017
Messages : 61

MessageSujet: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   Lun 31 Juil - 19:05


Morwenna Cloyd

You must survive the breaking to live through the healing.






Date de naissance: Le 21 septembre 1911, jour de l'équinoxe d'automne. Age : En apparence la petite trentaine, en réalité elle a passé le cape de la première centaine depuis cinq ans déjà. Origine: Galloise et malgré les décennies l'accent est toujours présent. Caractère : Passionnée, control freak, discrète, anxieuse, bienveillante bornée, loyale, susceptible, calme, exigeante, douce, fouineuse, taquine, gaffeuse, chaleureuse, sensible. Profession : Infirmière à domicile, même si elle fait quelques heures à l'hôpital de Rockfield. Créature surnaturelle ? : Oui, fée appartenant à l'élément de l'air. Allergie(s): Comme toutes les autres fées comme elle, le fer et le citron, si on peut vraiment compter ça comme des allergies... Ce qu'elle déteste : Elle a une sainte horreur des grandes villes trop urbanisées,  Statut matrimoniale : Dans une autre vie elle était fiancée, à un humain. Mais aujourd'hui elle est célibataire. Crédit gifs : Unknown@Tumblr.
Le terrible secret
Morwenna aurait dû devenir une Changeling, il y a sept ans de cela. Elle se rappelle encore de la sensation étouffante de la chaleur mêlée à l'humidité, comme si c'était hier. La douleur de l'asphalte rugueux et tiède sur sa joue, alors qu'on la jetait au sol. Trop belle pour son propre bien aux yeux des humains, Wenna l'avait compris depuis bien longtemps, mais elle avait fini par baisser sa garde. Amoureuse, elle se sentait en sécurité, ne prêtant plus assez attention à son instinct. Alors, l'ombre menaçante qui s'était jetée sur elle, elle ne l'avait pas sentie venir. Le reste de la scène reste flou, tout s'étant passé trop rapidement. Mais tout ce qu'elle se souvient, c'est de son fiancé se battant avec son agresseur et de cette arme sur le sol. Sonnée, elle s'en ai saisi, la main tremblante, mal assurée, elle a tiré, deux balles avant de lâcher le pistolet. Mais le corps qui s'effondra n'était pas le bon tandis que l'agresseur s'enfuyait. Elle venait de tirer sur son fiancé, le blessant mortellement. S'il mourait, Morwenna scellait son destin, elle deviendrait une Changeling et il le savait, il savait tout. Alors dans un dernier geste d'amour, il se tira la balle fatale afin de sauver le destin de celle qu'il aimait.

Interview


— Pourquoi votre personnage est-il venu à Midnight ? Est-il bien intégré dans la petite communauté de Midnight?
Morwenna a fui New York, un billet de bus dans la poche, ne sachant pas vraiment où aller. A vrai dire, elle a suivi cet instinct qu'elle n'avait plus su écouter depuis trop longtemps. Elle a traversé les États Unis assise sur un siège poussiéreux et inconfortable, jusqu'à ce que le bus fasse un arrêt à Rockfield. Elle n'est pas remontée à bord, sans vraiment savoir pourquoi et puis elle s'est installée à Midnight, juste à coté. Ça va faire sept ans qu'elle est arrivée et elle s'est rapidement fait une place au sein de la petite communauté, se rendant rapidement indispensable face aux petits bobos de la vie de tous les jours.
— Est-il au courant pour les créatures surnaturelles ? Si oui, comment vie t-il la situation ?
Etant elle-même une créature, difficile pour Morwenna d'ignorer que la ville en accueille d'autres. A vrai dire, Wenna se sent en sécurité à Midnight, comme si la population surnaturelle présente la protégeait et le faisait se sentir vraiment comme chez elle. Midnight est une sorte de cocon pour la fée.
— Que pense votre personnage des étrangers, touristes qui viennent en ville ? Craint-il que son secret soit dévoilé ?
Elle n'en dira jamais rien, parce que la blonde est comme ça, mais sous son apparent optimisme face à de nouveaux visages, se cache pourtant une certaine appréhension. Elle ne craint pas tant pour son secret que pour sa propre sécurité. Ses vieux démons ont la peau dure et ce sont surtout les humains mâles qu'elle surveille toujours du coin de l'œil.


Derrière l'écran

ton pseudo/prénom : babygroot. ton âge : 27 piges. comment as-tu connu le forum ? j'ai suivi le projet sur bazzart. fréquence de connexion : en tout cas 4 jours sur 7, pour un rp par semaine minimum. un dernier petit mot pour la fin ? falafel !


Réservation de ton avatar

Code:
<a href="http://midnighttown.forumactif.com/u6"><pris>Sarah Gadon</pris></a> <i>+ Morwenna Cloyd</i>




Dernière édition par Morwenna Cloyd le Mer 2 Aoû - 23:25, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAGIC IS MIGHT

Arrivé à Midnight le : 30/07/2017
Messages : 61

MessageSujet: Re: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   Lun 31 Juil - 19:05


Once upon a time

Happily ever after is a lie. Life is not a fairytale.




Histoire


ONE. Morwenna est issue d'une longue lignée de fées, ayant toujours vécu au Pays de Galles, là où elle-même est née. Les Cloyd possèdent un nom bien connu sur l'ancien continent, parmi les créatures surnaturelles le peuplant. En effet, les ancêtres de Wenna ont combattu un vampire qui décimait la population de créatures du pays et c'est une Cloyd qui finalement le décapita. Une réputation qui pourtant, s'est lentement estompée, les dernières filles de la famille n'ayant donné aucune héritière à leur nom pour la faire prospérer. Ou du moins, aucune connue à ce jour. Morwenna n'a jamais apprécié l'intérêt qu'on portait à son patronyme, c'est pourquoi elle a quitté rapidement le Royaume Unis pour s'établir en Amérique. Enfin rapidement...
TWO. La blonde vécut en effet les deux guerres mondiales, bien cachée dans la campagne galloise, loin des conflits des Hommes, de leur folie. Les Cloyd n'ont jamais cherché à s'intégrer au monde des humains, bien au contraire. Elles avaient même tendance à le fuir, préférant largement vivre loin d'eux le plus possible. Alors sa famille et une poignée d'autres formaient une  petite communauté, qui vivait paisiblement dans la forêt. Morwenna a donc grandi dans un univers presque uniquement composé de fées et par extension, de femmes. Les seuls hommes qu'elle croisait, étaient ceux qu'elle pouvait voir sur les chemins proches de la forêt, où elle et les siennes vivaient. De nature plutôt curieuse à l'époque, Wenna s'est aventurée une fois seule au village voisin, une bien mauvaise idée... Puisqu'elle dut subir pour la première fois le désir des Hommes, qui face à la beauté juvénile de la fée ne surent pas se contrôler. C'est Alienor, sa sœur aînée qui vint à son secours et dissimula la vérité au reste de la famille. Durant des années après cela, la blonde resta très méfiante face aux humains.
THREE. Morwenna était la protégée d'une fée de l'air, tout comme elle, qui approchait les 450 ans. La blonde aimait profondément Boudicca, malgré sa manière très rétrograde de voir le monde. Toutes les deux pouvaient passer des heures ensemble à parler de tout et de rien et à rire. Morwenna apprit énormément à ses cotés et la jeune fée qu'elle était, ne pouvait s'imaginer la voir disparaître. Pourtant, Boudicca succomba lors de l'attaque du camp des fées, blessée mortellement par une épée en fer forgé. Ce fut la première fois où Morwenna fut confrontée à la mort d'aussi près et de manière aussi violente. C'est à ce moment-là, qu'il fut décidé, pour les familles qui composaient leur communauté, de s'intégrer au monde des humains. Après tout, les chasses aux sorcières étaient passées depuis bien longtemps, elles ne risquaient plus vraiment grand chose parmi les Hommes.
FOUR. C'est dans les années 50 que la communauté de Morwenna retourna donc parmi les Hommes. Sans mentor désormais, Mo ne mit que quelques mois à prendre sa décision. Elle voulait partir, découvrir un autre monde, une autre vie, mais le faire seule. Elle dit alors au revoir aux siennes et prit le bateau afin de rejoindre le Nouveau Continent. Elle s'est d'abord installée à New York, une ville qu'elle a détestée, bien trop urbaine, trop de briques, trop d'asphalte, trop de métal... Elle se sentait mal à l'aise, alors elle s'est dirigée vers les Grandes Plaines, à Gold Creek, près de Little Rock dans l'Arkansas. Là, elle y a trouvé une nouvelle communauté de fées, bien plus petite et bien plus intégrée dans le monde des Hommes. Encore trop jeune pour s'occuper d'une protégée, Morwenna en profita alors pour suivre une formation d'infirmière. Elle prenait enfin sa vie en main, apprenant peu à peu à ne plus craindre les humains.
FIVE. Mais Morwenna ne pouvait fuir sa propre nature. Comme le reste de ses nouvelles sœurs. Etant des fées, elles ne vieillissaient pas au même rythme que les humains et voir les années n'avoir aucun effet sur ses traits commençait à éveiller les soupçons. Alors la blonde dut se résoudre à migrer, abandonner cette nouvelle famille et suivre ses congénères... Elles décidèrent donc de suivre le cours du Mississippi, pour se retrouver dans un État proche, la Louisiane ! Wenna et les autres se trouvèrent une nouvelle petite ville où s'installer, où la blonde continua d'exercer ce qui était désormais son métier. Pourtant, ce fut la dernière ville dans laquelle elle vécut en compagnie de ces autres fées. Ne vous méprenez pas, elle les aimait, vraiment. Mais elle aspirait une fois encore à quelque chose d'autre. Elle voulait vivre parmi ses humains sans être entourée d'autres fées, qui d'une manière ou d'une autre, faisait que jamais Mo n'était complètement intégrée au monde des mortels.
SIX. Alors, Morwenna ne suivit pas ses amies féeriques cette fois, préférant continuer vers le Sud et partir découvrir le Pérou. Là-bas, elle s'installa dans un village, choisi pas seulement au hasard, mais parce qu'elle avait suivi son instinct. Elle vivait paisiblement, sans ennui, loin de tout autre créature surnaturelle et au fond, la blonde aimait cette vie. Elle la chérissait plus que tout. De tous les endroits où Morwenna vécut, il reste certainement son préféré... Elle découvrit d'autres pays d'Amérique du Sud, y vivant bien moins longtemps, mais en appréciant la culture malgré tout. Mais finalement, la fée retrouva les terres d'Amérique du Nord.
SEVEN. Et puis il y a eu John. Rencontré en 1994 dans une petite ville texane, où Morwenna officiait en tant que vétérinaire. Il était le fils prodige d'une famille qui possédait un immense ranch et pour qui, la blonde travaillait régulièrement. Elle fit sa connaissance lors d'un Thanksgiving, tandis qu'il rendrait visite à ses parents, puisqu'il résidait désormais à New York, où il était boxeur professionnel. Il était charmant, les cheveux coupés courts, la peau métissée, entre la nuit de sa mère et le jour de son père, et il avait ce sourire ravageur. Il ne fallut que quelques instants pour que Wenna tombe sous son charme, l'opposé fut aussi rapide, le charme féerique de la belle aidant forcément. Pourtant, Morwenna se refusa à craquer, devenue méfiante quant aux hommes et leur soi-disant amour à son égard, bien trop souvent confondu à l'attirance qu'il avait pour son aura surnaturelle. Pendant un an, il la courtisa à l'autre bout du pays, en lui envoyant des lettres, auxquelles elle répondait avec une une tendresse certaine. Et lorsqu'il revient l'hiver suivant auprès de sa famille, Morwenna tomba dans ses bras.
EIGHT. Par amour, la blonde quitta pour la première fois ces petites villes qu'elle chérissait tant, pour retrouver les buildings new-yorkais ! Elle n'aurait jamais pu penser ça possible... elle qui était si attachée à la vie rurale et qui avait tant détesté les rues de la Grosse Pomme. Mais quand on est amoureuse, ne fait-on pas tous les sacrifices ? Les années s'écoulèrent donc pour Morwenna aux cotés de l'homme qu'elle aimait. Celui qu'elle avait le plus aimé jusque là.
NINE. Après cinq ans de relation, John finit par demander en mariage Morwenna. Cette dernière voulait accepter, de tout son cœur. Mais elle préféra refuser, c'était la réponse la plus raisonnable face à sa nature féerique. Elle inventa une excuse afin de ne pas trop le froisser et ne pas ternir leur relation. John sembla plutôt bien accepter son refus, même si les semaines qui suivirent furent un peu plus tendues qu'habituellement. Un an plus tard, John ressortait cette même bague, Wenna ne pouvait pas refuser une seconde fois, sous peine de le perdre, elle le savait. Mais elle ne pouvait concevoir sa vie sans lui désormais... Elle n'avait donc plus le choix. La blonde révéla tout de sa véritable nature à celui qu'elle aimait plus que sa propre vie. D'abord incrédule, puis septique, l'homme finit par accepter la chose, lorsque sa belle lui montra ce dont elle était capable. Ce qui était un coup de poker, se révéla être le bon choix et ne fit alors que renforcer leur couple. Wenna avait l'impression d'avoir rencontré son âme sœur en la personne de John. Non, elle en était sûre. Alors, même si tous les deux savaient leur mariage impossible, ils s'aimeraient jusqu'à ce que la mort les sépare.
TEN. Leur relation aura durer dix ans. Dix années à s'aimer, d'un amour passionnel et dévorant. Jusqu'à ce que, justement, la mort les sépare... Morwenna aurait tout donner, pour que ce soit elle qui parte la première. Mais il était logique que ce ne soit pas le cas. Encore très jeune pour une fée, la belle n'avait même pas cent ans, il lui restait encore des siècles à fouler cette terre. Elle ne s'imaginait pourtant pas devoir dire adieu à son amant aussi rapidement. Fauché en plein vol, anéanti par sa faute. Sa disparition reste aujourd'hui le plus grand secret de Morwenna, qui taira toujours la raison pour laquelle, John ne fait désormais plus partie de sa vie. Parce que oui, John, son existence, n'est nullement un secret. Mais sa mort, elle, est un sujet tabou. Parfois, elle rêve encore de lui. D'ailleurs elle porte toujours la bague de fiançailles qu'il lui a offerte, mais elle n'a plus sa place à son annulaire comme à l'époque. Aujourd'hui, Morwenna a passé à autre chose, mais chérit toujours son souvenir.
ELEVEN. La perte de John fut un terrible coup dur pour Morwenna. Le pire qu'elle n'ait jamais dû encaisser. Tant et si bien, qu'elle sombra dans une dépression, qui se reflétait autour d'elle, ses plantes, qu'elle chérissait tant, mouraient peu à peu. Alors la blonde, dans un geste désespéré fit appel à un médium. Elle devait parler à John, une dernière fois. Parce qu'il était parti trop vite, qu'elle n'avait pas eu le temps de lui dire tout ce qu'elle avait sur le cœur. Fée, qui avec les années s'étaient fait à nouveau des amies de sa race, un petit réseau naturellement lié au monde surnaturel. Alors elle trouva rapidement un véritable médium et pas l'un de ces charlatans qui n'aurait aucun lien avec le monde des morts. La séance fut éprouvante, épuisante, Morwenna en sortit terriblement marquée. Mais étrangement soulagée. En paix désormais avec ce qu'il s'était passé.
TWELVE. Pourtant, jamais Morwenna ne se sentit à nouveau chez elle à New York. Pire, elle ne supportait à nouveau plus ses buildings disgracieux, ses métros bondés et ses rues combles, où tant d'anonymes se croisaient sans même se remarquer. Ses plantes n'étaient qu'un reflet de plus à sa vie qui semblait désormais ne plus appartenir à cette ville, puisqu'aucune d'entre elles ne semblaient vouloir repousser. Pour Wenna il était clair qu'elle devait bouger, changer d'air. Mais pour une fois, elle était incapable de savoir où aller. Alors, elle acheta un billet de bus et s'installa sur un vieux siège inconfortable et poussiéreux, abandonnant la plupart de ses possessions derrière elle. La fée traversa le pays, observant les paysages qui se suivaient, mais ne se ressemblaient pas. Et puis, elle a fini par écouter son instinct, celui-là même qu'elle avait oublié depuis bien trop de temps... Lorsque le bus s'arrêta à Rockfield, pour faire une pause, Morwenna ne remonta pas à bord.
THIRTEEN. Elle resta trois semaines dans un hôtel de Rockfield, avant de se rendre compte que ce n'était pas ça. Que ce n'était pas là, qu'elle devait se trouver. Alors, Morwenna se mit en quête de ce quelque chose que son cœur semblait désirer, mais que son cerveau était incapable d'identifier. En louant une voiture, la blonde démarra un road trip, à la recherche de ce lieu qui semblait l'appeler. Elle mit quelques jours avant de tomber sur Midnight. UC
FOURTEEN. Sept ans plus tard, Morwenna habite toujours à Midnight. Elle qui avait tant aimé vivre en dehors des clans féeriques, la voilà qui désormais cohabite avec nombre de créatures surnaturelles. Un vampire pour voisin. Un médium pour boulanger. Et une banshee pour factrice... Heureusement que parmi tout ça, il reste quelques humains ! Mais l'ironie semble lui seoir à merveille, puisqu'elle ne s'est plus sentie aussi chez elle, que depuis John. Midnight semble alors être la ville dans laquelle Morwenna vivra encore de belles années. Surtout que depuis son agression, la blonde souffrait d'angoisses, qui aujourd'hui semblent avoir disparu. Comme si la proximité de tant d'êtres un peu comme elle, lui donnait ce sentiment de sécurité dont elle manquait. Et puis il faut dire que la communauté de la ville sera toujours là pour se tenir les coudes, Morwenna ne dérogeant pas à la règle, même si elle a tendance à rester assez en retrait la plupart du temps.
FIFTEEN. Mais alors que la vie lui semblait paisible, voilà que tout son monde se retrouve sans-dessus, dessous. En trois coups timides à sa porte d'entrée, tout a changé. Elle était blonde, les oreilles légèrement pointues et ces grands yeux bleus, pareils à ceux d'Alienor, aucun doute là dessus. Elle était jeune et tellement belle, le portrait craché de sa mère. La belle inconnue n'était autre que sa nièce, dont elle ignorait totalement l'existence. Morwenna vit désormais avec la nouvelle venue et est également devenue son mentor. Toutes les deux tentent de faire connaissance, mais les choses sont bien plus chaotiques que ce que Mo l'aurait imaginé...

EN VRAC. Elle adore l'odeur de l'herbe fraîchement coupée en été. Elle ne boit jamais de café, lui préférant largement le thé. Elle parle plusieurs langues comme le gallois et le gaélique écossais et irlandais, mais aussi l'espagnol et l'italien ainsi que le français. Elle a également appris le langage des signes. Elle fait du yoga depuis des années. Elle se mord la lèvre inférieure lorsqu'elle est stressée. Elle fume parfois des cigarettes mentholées lorsqu'elle est vraiment stressée. Elle déteste le bruit des moteurs vrombissants des voitures ou des motos. Elle raffole des nuits chaudes, étouffantes, lorsque la pluie se met à tomber. Il n'est alors pas rare de la croiser en train de déambuler en ville sans but. Elle possède trois chats, Anwen, Kaydin, et Eirlys. Dans le jardin de sa maison ne pousse que des fleurs et des plantes sauvages et puisqu'elle ne les taille que rarement, son jardin à l'allure d'une petite jungle. Depuis sept ans qu'elle habite à Midnight, on ne lui connaît aucune histoire d'amour, ni aventure. Pourtant, il lui est arrivé d'avoir des amants à Rockfield. Elle a suivi des études d'infirmière, mais aussi de vétérinaire. Soigner animaux, créatures et humains, c'est ce qu'elle aime faire. Elle a déjà utilisé de faux noms dans sa vie. Mais elle ne s'est jamais sentie réellement elle-même qu'avec celui d'origine. Elle porte la plupart du temps uniquement des robes ou des jupes et très rarement de couleur sombre. Elle n'a ni tatouage, ni piercing, si ce n'est ses oreilles percées. Elle a plutôt peur des clowns et des pantins de ventriloque et s'est toujours sentie mal à l'aise face aux Pères Noël de supermarché. Elle a déjà eu les cheveux teints en noir.



Dernière édition par Morwenna Cloyd le Sam 5 Aoû - 1:14, édité 20 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☰ MAGIC IS MIGHT

Arrivé à Midnight le : 24/02/2017
Messages : 274
Age : 26

MessageSujet: Re: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   Lun 31 Juil - 19:58

Allez BIM je marque mon territoire - welcome à bord <3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnighttown.forumactif.com
avatar
MAGIC IS MIGHT

Arrivé à Midnight le : 30/07/2017
Messages : 61

MessageSujet: Re: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   Lun 31 Juil - 20:45

Merci ma belle tu peux même marquer ton territoire où tu veux, avec une bouille pareille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☰ DEATH IS MY BITCH

Arrivé à Midnight le : 26/07/2017
Messages : 84

MessageSujet: Re: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   Ven 4 Aoû - 9:06

Je t'envoie toutes les ondes positives pour arrivée à finir la fiche ( moi je vais m'y mettre là)

_________________
HEARS MY CRIE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MAGIC IS MIGHT

Arrivé à Midnight le : 30/07/2017
Messages : 61

MessageSujet: Re: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   Ven 4 Aoû - 23:19

J'ai vaincuuuuu
Merci pour les ondes, j'suis sûre que ça m'a aidé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☰ DEATH IS MY BITCH

Arrivé à Midnight le : 25/07/2017
Messages : 115

MessageSujet: Re: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   Sam 5 Aoû - 0:33

Honte à moi, je t'ai pas encore souhaité la bienvenue sur ta fiche Allez, ton perso, c'est de la bombe Elle est adoraaaaable, j'adore Bref, wouala, bienvenue et j'espère que tu te plairas ici hihi

_________________
❝goddesses don't speak in whispers. they scream.❞ you were not born of stardust, darling, stardust was born from you, it’s why the stars feel your sorrow and aching heart, they are the fragments of your lost soul, scattered across an endless galaxy, but don’t be afraid, darling, maybe life has broken you, but it can never destroy you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admin ☰ MAGIC IS MIGHT

Arrivé à Midnight le : 24/02/2017
Messages : 274
Age : 26

MessageSujet: Re: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   Sam 5 Aoû - 9:17


Tu peux être fière, nous te valideons !

félicitations !


Bienvenue à toi dans la famille des Midnighters. En espérant que tu passeras de merveilleux moments en notre compagnie ! Te voilà à présent validé, faisant partie du groupe des : PROTECT YOUR CITY.Tu peux désormais jouir du forum à ta guise et commencer à nous en faire voir plein les mirettes grâce à ta plume !

PETIT MOT j'ai adorée lire l'histoire de Mo et puis son histoire avec John

Les liens important qui te servirons :
ListingDemandes diversesLe staffLe floodLe système de jeuSpéciale ouverture



/div>
ELLA MERCY-WELLS
Sujet écrit par



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://midnighttown.forumactif.com
avatar
MAGIC IS MIGHT

Arrivé à Midnight le : 30/07/2017
Messages : 61

MessageSujet: Re: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   Sam 5 Aoû - 9:53

Merci Charlie pour ton message

Et merci Ella pour la validation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere   

Revenir en haut Aller en bas
 
Morwenna Cloyd - wind in my hair, i feel part of everywhere
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Confrérie Wind, l'Héritage de Manwë
» Wind-Guru
» Wind Waker: La dernière légende?
» Mr Wind, quel casse pied alors !
» be sure to wear some flowers in your hair ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MIDNIGHT TOWN :: Partie II : personnages :: Les habitants de Midnight :: Les passeports en ordre-
Sauter vers: